Les voies naturelles du mieux-être

Histoire de la guérison

Depuis toujours, l’homme n’a eu de cesse de trouver les moyens efficaces et reproductibles pour se sentir mieux. La priorité a d’abord été donnée au physique. Il s’agissait de remettre sur pied le véhicule corporel dès que le besoin s’en faisait sentir. Pour y parvenir, l’homme a recherché dans la nature quelles étaient ses ressources bienfaisantes. Il s’est aussi intéressé à l’aspect mécanique du corps humain : une des premières ablations chirurgicales au silex remonte à 7000 ans avant JC… Il a également rapidement compris que la guérison pouvait aussi survenir de son esprit, de sa spiritualité : nous avons retrouvé dans l’histoire de l’humanité l’existence de différentes techniques hypnotiques ancestrales ainsi que la pratique de la méditation, de la prière qui ont mené à des guérisons. L’homme a aussi précocement intégré qu’il pouvait se guérir en travaillant sur l’énergie du corps : la médecine chinoise traditionnelle et les premières traces de l’utilisation du magnétisme datent de plus d’un millénaire avant JC.

Histoire de la médecine traditionnelle occidentale

Bien sûr, nous n’avons pas accès à l’intégralité des connaissances sur les techniques de guérison de tous les peuples de la planète et donc notre vision historique du phénomène en est limitée. Néanmoins, en occident, nous savons que notre médecine traditionnelle à base de médicaments date du XVIième siècle avec Paracelse qui prôna l’utilisation d’actifs spécifiques pour chacune des maladies. Et c’est seulement au XIXième siècle que les premiers principes actifs ont été isolés.

Changement de paradigme médical

Depuis l’avènement de la médecine traditionnelle occidentale, les autres voies de guérisons ont été largement délaissées voire décriées ou raillées jusqu’à la fin du XXième siècle.
On peut dire que la fin du XXième et début du XXIième siècle marquent un changement de paradigme médical, une plus grande ouverture sur les autres voies de guérisons. En effet, il devient aujourd’hui rare de trouver un centre hospitalier dépourvu de technique d’hypnose. La méditation de pleine conscience, le magnétisme, l’ostéopathie, le yoga, l’acupuncture pour ne citer qu’eux s’y invitent de plus en plus. En pharmacie, il est fort à parier que la proportion des ventes de produits « naturels » (homéopathie, phytothérapie, aromathérapie, compléments alimentaires) rivalisent avec les ventes de produits d’allopathie. On pourrait se poser en toute légitimité la question pourquoi une telle métamorphose ? Peut-être une prise de conscience que le meilleur rapport bénéfice / risque n’est pas le monopole de l’allopathie, des aspirations différentes en lien avec un retour aux solutions naturelles, la découverte du pouvoir illimité de notre esprit, la reconnaissance scientifique de l’aspect énergétique du corps, etc. Tout cela ouvre un vrai débat, et surtout une nouvelle voie.

évolution des thérapies brèves

Dans le domaine des thérapies brèves issues de l’hypnose éricsonienne et de la PNL, l’évolution apparaît de plus en plus exponentielle. En effet, une partie des thérapies brèves connait une expansion hors norme : il s’agit des techniques psycho-énergétiques qui prennent généralement leur source dans la kinésiologie et la PNL. Les chercheurs du mieux-être prennent conscience de l’efficacité rapide et durable de techniques alliant une action sur le système énergétique, l’inconscient, la verbalisation. Ces techniques apportent un mieux-être flagrant sur les plans physiques, comportementaux et émotionnels en considérant les interactions indissociables des entités corps-âme-esprit. En cela, ces techniques sont appelées holistiques car elles prennent en compte l’individu dans son ensemble, dans son universalité. Une de ces techniques les plus connues et la plus ancienne est l’EMDR (Mouvement des yeux, Désensibilisation et Retraitement de l’information). Pour ma part, de toutes ces techniques, je constate d’excellents résultats en utilisant l’EFT (technique de libération émotionnelle), le REMAP (variante de l’EFT encore plus axée sur la médecine chinoise), le réencodage de la matrice ou Matrix reemprinting (déprogrammation et reprogrammation de souvenirs douloureux) ou encore la toute nouvelle logosynthèse (pouvoir énergétique de la verbalisation). Ces techniques psycho-énergétiques feront l’objet d’un prochain post pour mieux vous faire comprendre en quoi elles ont ce pouvoir de vous faire vous sentir mieux ou vous sentir bien tout simplement.

Facebook
Google+
YouTube
LinkedIn