Histoire de la méditation

La méditation, dans le sens commun, est largement associée à un mode de vie zen, une pratique « pseudo New Age » qui nous vient du bouddhisme. En réalité, son origine est millénaire et diffuse sur toute notre planète. La méditation est à la base une pratique spirituelle contemplative que l’on retrouve dans toutes les religions monothéistes (judaïsme, christianisme, islam) et d’origine asiatique (bouddhisme, hindouisme, sikhisme, taoïsme). Aujourd’hui, la pratique méditative peut toujours être rattachée à la spiritualité, la religion ou pas du tout. Les techniques méditatives dénuées de spiritualité se sont énormément développées lors de ces dernières années comme la méditation de pleine conscience, la méditation quantique.

Dans quel but méditer ?

Si les enseignements spirituels de toute origine utilisent la méditation pour aller vers l’éveil spirituel, vers plus de compassion, d’amour universel, on peut aussi très bien méditer pour son propre développement personnel et pour atteindre ses objectifs de vie.
Notre monde occidental moderne nous pousse à privilégier l’action, il nous incite à la course au toujours plus : plus de biens matériels, plus de plaisir, plus d’épargne, plus de tout… Notre société de consommation tendrait même à nous faire penser que l’on peut mesurer le bonheur d’autrui à ses biens matériels, son « niveau de vie ». Et si notre vraie richesse était intérieure ? Notre santé mentale, émotionnelle et physique, notre bien-être dans toutes les sphères de notre vie sont étroitement liés à notre paix intérieure. La méditation nous amène à trouver l’harmonie en nous et autour de nous.

La science et les preuves rationnelles de la pratique méditative

De très nombreuses études médicales sérieuses publiées dans des revues prestigieuses à comité de lecture montrent des résultats significatifs de la méditation dans les troubles anxieux, dépressifs, la gestion de la douleur, la diminution de l’hypertension artérielle, l’amélioration des défenses immunitaires et des effets des traitements du cancer. La plus célèbre de ces études est certainement celle menée par l’université d’Oxford, publiée en 2015 dans The Lancet, qui démontre une efficacité comparable de la méditation versus les antidépresseurs dans la prévention des rechutes dépressives.

Comment se passe une séance de méditation guidée en cabinet ?

L’accompagnement en méditation peut ressembler à celui de l’hypnose, l’état méditatif étant également un état de conscience modifié. Je vous propose de vous détendre, de prendre conscience sans jugement de votre respiration, des différentes parties de votre corps, des sons, je vous suggère des visualisations. Vous vous placez en observateur conscient de vos ressentis et sensations. J’adapte vos séances en fonction de vos objectifs, vos croyances.

Facebook
Google+
YouTube
LinkedIn
Contactez-nous
06 22 57 07 07
Prendre rendez-vous