la musique qui guérit

Les voies de la guérison sont diverses et variées… L’hypnose que je pratique avec tant de plaisir m’a permis d’être le témoin de multiples « auto-guérisons » qu’elles soient émotionnelles, psychiques, physiques, ou comportementales. En effet, la beauté de ce chemin de guérison est qu’il stimule tous les sens. Par la suggestion de la parole, la personne réceptrice devient l’émettrice de sa propre guérison en sentant, en ressentant, en visualisant, en entendant, en goutant les mots devenant sensations. L’hypnose, à l’instar de la musique, possède un rythme, une tonalité, une fréquence adaptés à la respiration de la personne et à l’impulsion de la suggestion. Une musique qui prendra la forme de l’eau de la rivière qui coule paisiblement ou du ressac de l’océan qui s’échoue sur le rivage, du bruissement du vent dans les feuilles des arbres…

Effets de la musique sur la nature

Il n’est plus à démontrer les effets bénéfiques de la musique sur les plantes qui poussent deux fois plus vite en sa présence, sur les animaux qui deviennent plus calmes et en meilleure santé. Masaru Emoto a même montré les effets de la musique sur la cristallisation de l’eau et les résultats sont vraiment pour le moins surprenants (cliquez sur le lien de son nom pour vous en convaincre).

Qu’en est-il de la musique sur l’homme ?

Bien sûr, vous me direz que cela fait bien longtemps que l’on sait que la musique adoucit les moeurs. Les chamanes tibétains l’avaient bien compris il y a déjà plusieurs milliers d’années en inventant les bols chantants faits des sept métaux et des sept notes représentants les sept chakras. Ces instruments émettent des notes de musiques et surtout des vibrations qui auraient des propriétés curatives ou tout au moins qui harmonisent notre énergie vitale. Non seulement nos oreilles perçoivent leurs sons mais chacune de nos cellules vibrent à leur fréquence pour que l’ensemble du (des) corps retrouve(nt) l’équilibre.
Si notre passé témoigne de l’effet guérisseur de la musique, Emmanuel Comte affirme lui que la musique est l’avenir de la médecine. Ce musicien chercheur a inventé la sonothérapie et a créé le centre MedSon au Canada. Il s’est lui même aidé de sa flûte en plus de son traitement pour guérir de son cancer et continue d’expérimenter les bienfaits de sa musique dans de nombreux centres hospitaliers. Il a notamment prouvé sur 5000 patients que sa flûte avait permis de réduire de moitié la dose des produits anesthésiants nécessaires à une chirurgie…

La musique dans mon cabinet

Je ne suis pas moi-même sonothérapeute mais je ne m’interdis pas de le devenir un jour…
J’utilise en revanche systématiquement des instruments de sonothérapie comme le bol chantant de cristal, la harpe de cristal ou le tongue drum pour accompagner mes séances d’hypnose. Les vibrations de ces instruments rentrent en résonance avec les ondes cérébrales et les cellules du (des) corps pour amplifier l’état de conscience modifié et stimuler le mieux être.

Facebook
Google+
YouTube
LinkedIn
Contactez-nous
06 22 57 07 07
Prendre rendez-vous