Naissance de l’être

« L’homme né bon, c’est la la société qui le corrompt ». Cette phrase pourrait résumer le fond de la pensée de Jean-Jacques Rousseau sur l’évolution de l’homme dans notre société. En effet, l’être à sa naissance et dans sa prime enfance n’a pas encore été confronté à des expériences qui peuvent influencer ses pensées, ses croyances, ses valeurs, sa carte du monde. Il est simplement vierge et pur de toute interférence cognitive. Il n’en reste pas moins qu’il interagit de façon perméable à son environnement sur le plan émotionnel et peut en être affecté selon les circonstances, sa sensibilité.

Croissance de l’être

L’expérience de croissance de l’enfant l’expose donc aux enseignements souvent bienveillants de ses parents (même s’ils sont empreints d’une culture biaisée par leurs propres expériences), par l’éducation nationale, par les médias, par les interactions avec le monde extérieur. Au cours de son évolution, l’enfant a le choix de se construire en adhésion totale aux informations qu’il reçoit de l’extérieur ou en développant un esprit critique constructif ou non à celles-ci. L’âge pré-adulte détermine ses aptitudes à discerner ce qui lui semble juste ou accepter  sans filtre ce que lui renvoie l’extérieur.

Maturité de l’être

L’âge adulte confronte l’être à la corruption : de ses convictions, de ses choix intimes, de ses valeurs. Dans l’illusion d’assumer son rôle de parent, l’adulte accepte souvent l’inacceptable dans le but de correspondre au schéma imposé (un sentiment d’exemplarité auprès de sa descendance), d’apporter la sécurité financière à sa famille.  Ceci dit, la vie apporte des expériences qui appellent à d’autres enseignements que ceux reçus de l’extérieur. Ils sont généralement en lien avec ce que nous devons comprendre pour notre évolution. Par conséquent, même si notre construction liée à notre relation à l’extérieur a été dépourvue de sens critique, nous avons ce pouvoir de changer. Nos valeurs, ce qui fait de nous l’être que nous sommes, restent immuables, mais notre vision du monde peut évoluer et nous sommes tous capables d’opérer les changements que nous désirons sur notre relation à nous-même et aux autres. Pour y parvenir, nous devons simplement comprendre les enseignements que la vie nous apporte et décider de changer pour évoluer, pour aller vers notre épanouissement.

Changements de l’être

Nous avons le pouvoir de changer en autonomie ou de choisir de demander de l’aide extérieure. Il peut être aussi nécessaire de faire appel à un thérapeute qui saura vous accompagner pour que vous retrouviez le chemin qui vous convient. Les thérapies brèves, les approches énergétiques sont certainement les plus efficaces et rapides pour vous aider à opérer les changements désirés. Alors pour résumer, prenez conscience de ce que vous êtes et des enseignements reçus de la vie et décidez de changer en vous donnant les moyens de parvenir à ce changement !

Facebook
Google+
YouTube
LinkedIn
Contactez-nous
06 22 57 07 07
Prendre rendez-vous