Même si le tabagisme a considérablement diminué depuis les années 60, les chiffres sur la consommation tabagique restent consternants : un tiers de la population de plus de 15 ans et plus de la moitié de la tranche 18-34 ans fume. Et parallèlement, c’est près de 60 % des fumeurs qui désirent entreprendre un sevrage tabagique tous les ans. On peut largement comprendre cet engouement à abandonner cette habitude nocive. En effet, si le tabac, avec plus de 40 composants hautement oncogènes, conduit trop souvent vers de graves cancers (pas seulement des voies respiratoires) et diminuent par conséquent l’espérance et la qualité de vie, il est également source de paupérisation. Un couple qui fume un paquet par jour dépense plus de 5000 € par an.

Les faits sont là et connus de tous mais pour autant, le sevrage tabagique n’est pas si simple car en plus de la dépendance physique, psychologique, les incitations sociales, le futur non fumeur va devoir faire face à la gestion de ses émotions. Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que les meilleurs résultats dans le sevrage tabagique sont apportés par le recours à l’hypnose. Les études cliniques à grande échelle l’ont indéniablement prouvé et en ont convaincu le corps médical.

Pour répondre à la question que vous vous posez certainement (quel est mon taux de réussite ?), je reçois en la matière essentiellement les retours négatifs, qui restent toutefois très confidentiels. Il ne m’est donc pas possible d’afficher clairement un taux de succès même si je peux imaginer facilement que plus de la moitié de mes clients réussissent durablement leur démarche. Pour assurer ce succès, il est nécessaire que la personne ait pris en son for intérieur la décision ferme d’arrêter de fumer et qu’elle se retrouve dans un environnement émotionnel stable. Mettre tous ses espoirs dans les mains du thérapeute est un signe avant-coureur d’échec. Je conseille à la personne ayant cette attitude d’attendre le bon moment en lui proposant un accompagnement visant à mieux gérer ses émotions et ses ambivalences.

De manière générale, j’ai l’habitude de proposer un arrêt du tabac en une seule séance au cours de laquelle, après un entretien approfondi notamment d’appréciation des motivations et des freins, j’utilise l’EFT, la PNL et l’hypnose. Alors, décidez de vous libérer de ce poison, faites-vous accompagner et prenez enfin plaisir à respirer la vie !

Facebook
Google+
YouTube
LinkedIn
Contactez-nous
06 22 57 07 07
Prendre rendez-vous